Rencontre avec psychologue

À quel moment consulter?

Est-on à l'aise avec lui? Est-il gentil? Semble-t-il nous comprendre? Parviendra-t-on à nouer une relation de confiance avec lui? Si on répond non à la majorité des questions, il vaut peut-être mieux en essayer un autre. Pour ma part, j'écris simplement parce que je vieillis et que ma mémoire est moins bonne, s'esclaffe Sylvie Boucher, psychologue.

Je prends en note ce que me raconte le client. Pour le reste, j'essaie de décortiquer ce qui se passe, c'est-à-dire: Qu'est-ce que le client me révèle verbalement? Qu'est-ce qu'il ne me dit pas et que je lis entre les lignes? Qu'est-ce que je perçois de son émotivité? Quelle question pourrais-je lui poser pour lui faciliter la tâche?

Le premier rendez-vous avec le psychologue n’engage à rien

Et si les rencontres nous fatiguent, c'est tout à fait normal. Il faut garder en tête qu'une psychothérapie, ce n'est pas reposant. C'est le client qui doit faire le gros du travail. Quant au fameux silence qu'on redoute tant, il semble qu'il n'y ait pas lieu de s'en faire.

Le premier entretien avec un psychologue

Veuillez saisir l'adresse email utilisée lors de votre inscription. Témoignages des internautes de Psychologies. Mais il ne faut même pas essayer de maintenir sa disponibilité en permanence, sinon on est perdu. Revenir sur notre sentiment de culpabilité après cet éclat peut permettre de lever le voile sur un problème d'affirmation de soi, par exemple, et d'avancer davantage dans la thérapie. Comment choisir son psy.

Alors, le psychologue pose des questions pour aider son client. Cela dit, c'est correct qu'il y ait des moments de silence.

Le premier rendez-vous avec le psychologue

On apprivoise le silence: Seulement, il y a des psychologues plus interactifs que d'aures. Il ne faut donc pas hésiter à poser la question au thérapeute dès le premier contact: Rien ne sert d'entretenir des remords si on a perdu patience avec notre thérapeute. On comprend bien que le client est rempli d'émotions lorsqu'il vient ici. Or, s'il ne peut pas les exprimer dans notre bureau, où va-t-il le faire?

Sûrement pas au bureau de poste! Souvent, on tend à reproduire dans son bureau ce qui se passe dans notre vie quotidienne. Revenir sur notre sentiment de culpabilité après cet éclat peut permettre de lever le voile sur un problème d'affirmation de soi, par exemple, et d'avancer davantage dans la thérapie.

Rencontre avec Amaya, psychologue - La Mie de Pain

Vivre des émotions négatives au cours de la thérapie est normal. Qu'on se console: Au contraire: Certaines personnes sont complètement blindées, protégées par une épaisse cuirasse. Or, la psychothérapie, c'est comme un oignon auquel on enlève des pelures. On consulte en croyant n'avoir qu'une pelure à enlever, mais plus on avance, plus on réalise qu'il faudra en enlever davantage.

Cadre d'une psychothérapie

Ces choses-là peuvent prendre du temps. C'est pourquoi il faut respecter son rythme et cesser de penser en termes de performance et d'efficacité. Et si on a l'impression que le problème, c'est le psy?

  • cherche homme riche geneve;
  • mot de passe pour site de rencontre.
  • idée cadeau 1 an rencontre!
  • Comment se déroule une première rencontre avec un psychologue ?.
  • Fréquence et durée des séances.
  • alexandra ledermann 8 rencontre?

Qu'il n'y ait pas d'atomes crochus au début, c'est une chose. Si cela se produit en cours de route, peut-être est-ce plutôt le processus qui pose problème.

Cette volte-face peut être liée à une question difficile que le psychologue nous a posée. Ou à la crainte de la souffrance à venir. Il faut essayer d'identifier ce qui a pu la déclencher. Comment sait-on qu'on est guérie?

La première rencontre avec un psychologue · Blog Psychanalyste à Madrid

Il arrive qu'on ait des objectifs très nets, clairs et concrets, comme apprendre à parler en public. Quand on y parvient, on considère le problème réglé. Dans le cas d'un malaise généralisé, on doit sentir qu'on n'a plus besoin de thérapie. C'est pourquoi il importe de dresser de petits bilans en cours de route afin d'évaluer où on en est et, le cas échéant, de rectifier le tir.

Avant de décrocher le téléphone pour prendre le rendez-vous, se pose la question de savoir s'il est nécessaire de rencontrer un psy? En a-t-on vraiment besoin? N'est-ce pas réservé à des personnes faibles? Ou pire: En réalité, il s'agira surtout d'identifier et reconnaître une difficulté à laquelle nous avons l'impression de ne plus pouvoir faire face seul.

Rencontre métier : Psychologue clinicien - Bruno Coisne

L'impression d'être dépassé par une situation de couple, parentale, professionnelle, Ou être, par exemple, confronté à des émotions négatives ou des sentiments incontrôlables: Souvent aussi, des moments de transition dans la vie naissance, mariage, évolution professionnelle peuvent faire resurgir d'anciennes difficultés qui n'avaient pas été réglées. Téléphoner à un psychologue pour prendre rendez-vous, c'est donc faire le choix d'un changement et décider de mieux identifier, comprendre et résoudre une difficulté ou une situation-problème.

Le psychologue a été spécifiquement formé à l'université pour cela!